Matsya Asana

Posture du poisson (variante)

Les muscles postérieurs du cou offrent un point fixe permettant d'augmenter l'ouverture de la cage thoracique.
Le poisson, comme l'être humain, a besoin d'oxygène pour vivre, tout en respirant différemment. Il monte à la surface de l'eau pour aspirer l'oxygène dont il a besoin et quand il est au fond sa respiration se ralentit. A la ressemblance du poisson, on peut respirer de deux manières :
  • Rétention du souffle ( 12 secondes)
  • Souffle régulier au bénéfice de l'ouverture du thorax
Concentration : visualisation d'un lac bleu, stabilisation du mental, calme et paix intérieure.

La Salutation au Soleil

La reliance posturale




Jacqueline Balducchi